Discours méconnus de l'année 1941 - Adolf Hitler

14,00

Référence DL

64 pages. Sur un luxueux papier glacé 130gr/m2.

Ce petit ouvrage regroupe deux discours tenus par Adolf Hitler en 1941 et très peu connus du grand public : l’un fut prononcé à Munich le 24 février à l’occasion du 21e anniversaire de la fondation du parti national-socialiste et le second eut lieu au Reichstag allemand le 11 décembre à propos des responsabilités de guerre de Franklin D. Roosevelt.

A leurs lectures, on découvre que les objectifs du Führer n’ont pas changé d’un iota entre sa prise de pouvoir en janvier 1933 et l’année 1941, une constance d’autant plus remarquable car inexistante chez nos politiques contemporains. De plus, le lecteur sera étonné par la lucidité de l’orateur quant aux moyens de mener une économie pour le seul bien de la Nation. (…) Voici encore une chose que mes adversaires ne saisissent pas : lorsque je considère un homme comme mon ami, je me range à ses côtés sans l’arrière-pensée de monnayer commercialement mon attitude ; car je ne suis pas un démocrate et, par conséquent, je ne suis pas un mercanti. (…) je suis un socialiste fanatique qui n’a sans cesse en vue l’ensemble des intérêts de son peuple. Je ne suis pas le valet de quelque consortium bancaire, je ne suis pas l’obligé de quelque groupe capitaliste. _ A.H.

Avertissement : cette publication est exclusivement à portée historique.