"Qui suis-je?" Céline - Pierre Lainè

12,00

Référence Par

Editions Pardès, 128 pages

Céline (1894-1961): "On joue avec grande canaillerie sur le sens de mes pamphlets. Je suis un préservateur patriote acharné de Français et d'Aryens - et en même temps d'ailleurs de Juifs! Je n'ai pas voulu Auschwitz, Buchenwald.

Foutre! Baste! Je savais bien que déclarant la guerre on irait automatiquement à ces effroyables 'Petioteries'!" (Lettre à Jean Paulhan, 15 avril 1948.) Céline est considéré aujourd'hui comme l'un des écrivains majeurs du XXe siècle. Son oeuvre est traduite dans le monde entier et figure dans ce panthéon miniature qu'est la Bibliothèque de la Pléiade.

L'influence qu'il a exercée auprès de nombreux écrivains est patente, et la cote qu'atteignent ses autographes donne le vertige. Classique et paria de la littérature : tel semble bien être le destin paradoxal de cet écrivain qui aura marqué son siècle, à l'égal d'un Proust auquel on l'a souvent comparé. C'est une évidence : à sa manière, éruptive et rabelaisienne, Céline est un " précieux ", tout à l'opposé de l'image que les béotiens ont de lui. Utilisant les ressources du langage populaire et d'une ponctuation débridée, il est parvenu à créer un instrument à la mesure de son univers baroque. Rarement on aura vu une telle harmonie entre écriture et imaginaire. Sa force, c'est d'allier le tragique au comique, atteignant des sommets dans l'évocation de la débâcle allemande ou la retraite des Français collaborationnistes dans le Bade-Wurtemberg. Une oeuvre qui se caractérise par l'émotion vraie, un altruisme déçu et ce raffinement qu'il opposait lui-même au matérialisme épais de ses contemporains.

Dans ce " Qui suis-je ? " Céline, Pierre Lainé nous donne à voir un Céline peu commun - entre débâcles, tendresse et sortilèges. Si ce célinien émérite fait preuve de lucidité, le regard qu'il porte sur l'écrivain est pétri de compréhension et d'humanisme. Une belle introduction à une oeuvre qui, en dépit des apparences, reste encore largement méconnue. Édition établie par Arina Istratova et Marc Laudelout. "Pierre Lainé n'a pas son pareil pour souligner la permanence du Docteur Destouches derrière l'écrivain Céline, l'humanisme de Céline, sa grande tendresse pour les autres, sa petite musique emplie de fées, de danseuses, de rigolades, de générosité et d'humour." (Renaissance européenne.)

- "Persuadé que 'Céline est devenu acariâtre parce qu'il s'est brûlé à ses passions, c'était un lutteur seul contre tous', Pierre Lainé, après l'avoir enseigné, le défend désormais avec sa plume." (Ouest-France.)

- "Avec peut-être trop de compréhension et pas assez d'esprit critique. À lire toutefois parce que très documenté." (Actualité de l'Histoire.)

- "Ce petit livre de Pierre Lainé aide le lecteur naïf à mieux comprendre l'étrange situation de cet écrivain paria." (Aventures et dossiers secrets de l'Histoire.)

- "(...) le travail de Lainé n'emportera sans doute pas tous les suffrages et en hérissera plus d'un, ne serait-ce que par sa subjectivité revendiquée." (Frédéric Guchemand, Éléments.)

- "(...) bonne introduction à l'oeuvre d'un écrivain, à la fois classique et paria (...)." (Faits et Documents.)

- "(...) propose, de ce géant de la littérature doublé d'un paria, un portrait tout à fait original." (P.-L. Moudenc, Rivarol.)