Le Nationalisme blanc - Greg Johnson

20,00

Référence AK

Interrogations et définitions

2016, Akribeia, 336 pages.

Écrits dans l’urgence pour répondre à un sentiment de danger – celui de l’extinction possible du peuple blanc nord-américain et, plus généralement, de la race blanche d’ici quelques décennies –, les articles composant ce recueil ne sont pourtant pas des textes polémiques. Ils tournent au contraire autour de deux grands thèmes fondamentaux : la formation, sur le plan des idées, du caractère et de l’action, de ceux qui ont vocation à développer les fondements intellectuels et culturels d’une vraie politique nationaliste blanche dans l’avenir, puisqu’il est aujourd’hui trop tard pour réformer le Système et trop tôt pour le remplacer ; l’organisation d’une communauté nationaliste blanche étendue à l’échelle mondiale, puisque, désormais, « notre nation est notre race ». Sur la base d’une argumentation claire et serrée qu’agrémente un sens aigu de la formule frappante, l’auteur s’attache aussi bien à quelques grandes définitions – de la métapolitique à l’ethnonationalisme, de la notion de conflit au pluralisme, de la désignation claire de l’ennemi à la critique du conservatisme – qu’à des interrogations sur les forces et faiblesses du mouvement nationaliste blanc non moins que sur les types humains que celui-ci doit préférentiellement recruter ou préférentiellement écarter. On est étonné de constater au fil des pages que les interrogations de l’auteur en forme d’autocritique positive et jamais complaisante s’appliquent parfaitement aussi, si l’on excepte quelques détails, à la situation présente des nationalistes européens. Une lecture salubre et absolument indispensable.