Pour l'Honneur de la Milice (éd. de luxe)

32,00

Référence DL

Edition reliée avec couverture rigide et 16 pages de planches photographiques d'une grande rareté. 180 pages. Tirage strictement limité à 300 exemplaires !

Mention en page de garde : "Il a été tiré de cette édition reliée à couverture rigide 300 exemplaires sur papier couché mat. Cette édition de luxe avec planches photographiques ne sera jamais réimprimée."

Le phénomène de la « collaboration française » est définitivement entré dans l’histoire noire de notre pays, réduisant ses derniers témoins au silence. La milice française en est la composante la plus décriée.

Alors que les attentats commis dans le passé par les communistes français sont passés sous silence, il est de bon ton d’hurler lorsque l’on mentionne les méfaits de la Milice. L’épuration humaine a fait place à une épuration historique.

Comment ne pas souhaiter comprendre que des hommes tels Joseph Darnand, Jean Bassompierre, Lucien Rebatet, Noël de Tissot, Paul Mauberget, ou Pierre-Antoine Cousteau se soient engagés dans cette formation d’Etat ? L’essence de cette organisation, mise en activité en 1943, était de constituer la réponse de l’Etat français aux recrudescences des actions terroristes des organisations communistes et bolcheviques, notamment envers les populations civiles.

L’auteur a toujours souhaité resté anonyme mais nous a laissé l’un des rares témoignages concret sur le rôle et les buts de la Milice, souhaitant éclairer les générations à venir.