Le mondialisme, la pollution et votre santé - Docteur Claude Nancy

28,00

Référence DL

2016, Les éditions du Lore, 349 pages.

Dans l’entreprise folle visant à obtenir un monde toujours plus globalisé, financiarisé à outrance, standardisé à l’extrême, c’est bien une hyper-classe mondiale qui a déclaré la guerre aux peuples, à tous les peuples.

Condamnant ainsi chaque individu à un véritable sida mental, chaque nation à un cancer moral, la Pollution, entre autres armes du mondialisme, demeure le plus pernicieux des moyens car presque invisible pour qui ne prend pas le temps de se documenter sur cette menace pourtant bien réelle !

Des risques quotidiens que nous font prendre les industries agro-alimentaire et pharmaceutique, en passant par les nuisances diverses propres à nos modes de vie moderne qui altèrent notre santé, sans oublier la pollution mentale et comportementale, le regretté docteur Claude Nancy nous a offert un essai d’une rare acuité dans lequel chaque lecteur pourra prendre conscience de ces nombreux dangers et ainsi entrer en résistance contre la « pollution mondialiste ».

A propos de l'auteur :

Claude Nancy naquit en 1931 à Bruxelles. Il entreprit des études de médecine en 1948, complétées par de solides acquisitions en paléontologie humaine et, plus généralement, en anthropologie. Il pratiqua la gynécologie et la chirurgie abdominale mais exerça aussi comme médecin-instructeur à la Croix-Rouge, et servit en tant que médecin-chirurgien dans l’armée belge où il atteignit le grade de commandant. De plus, sa dilection pour les chevaux et les loups fut d’un apport précieux dans ses travaux rédactionnels.

Dans toute son oeuvre, Claude Nancy s’est efforcé, et a réussi, de conjuguer ses considérations sur la nature de l’homme avec le régime politique national-socialiste. Il donnait de nombreuses conférences à l’étranger (France, Suisse, Espagne) et celle de Lausanne, le 17 octobre 2008, intitulée « Aperçu d’éthologie : justification scientifique de la conception sociale du National-Socialisme », emporta l’adhésion unanime d’un auditoire entièrement conquis par la pertinence et la justesse de l'exposé.