"Qui suis-je?" Darnand - Francis Bergeron

12,00

Référence EP

2016, Pardès, 128 pages.

Joseph Darnand (1897-1945): « Je vous le demande, en face de la mort et devant Dieu : ne faites jamais passer un autre intérêt avant celui de la France. Ne soyez jamais des agents de division. Mais sachez que l honneur est le seul lien de la réconciliation des Français. La Patrie a besoin de tous ses fils, elle a besoin de vous, et vous devez reconquérir votre place chez elle, en la servant, en donnant l exemple des plus grands dévouements. » Jeune et impressionnant héros de la Première Guerre mondiale, figure magnifique des combats de 40, Joseph Darnand est un patriote d exception. Cet homme au courage hors du commun n est pas avare de son sang quand il s agit de défendre la terre de ses ancêtres. Son patriotisme intransigeant, l amour pour son pays, sa fierté d être français, l ont conduit à s engager dans les organisations qui lui semblent les plus efficaces pour la défense du nationalisme français: l Action française, d abord, puis la Cagoule, cette organisation clandestine qui veut renverser la République, et établir un État fort, capable de protéger le pays du bolchevisme. Après la terrible débâcle de 1940, Darnand tente de rétablir l ordre et l autorité dans le pays, et sa souveraineté. Il participe au lancement de la Légion française des combattants, qui entend soutenir l action du gouvernement légal, dirigé par le maréchal Pétain ; il lance un Service d ordre légionnaire, qui en constitue l élite militante, d où naîtra la Milice. Mais, à partir de janvier 1943, selon la formule de Darnand lui-même, c est « le grand déraillement » : la guerre civile menace le pays, tandis que les bombardements ravagent les villes côtières, et que la souveraineté de l État est piétinée par l occupant qui a envahi la zone libre. Le magnifique soldat de 1918 et de 1940 va bientôt nous être présenté comme la quintessence du mal.