Le procès de la liberté - Roger Garaudy et Jacques Vergès

17,00

Référence SC

Roger Garaudy a eu un itinéraire très original. Il a été ainsi pendant plusieurs années, après la seconde Guerre mondiale, le philosophe "officiel" du Parti communiste "français".

En 1995, il publie un livre tranchant avec le politiquement et l'historiquement correct : « les mythes fondateurs de la politique israëlienne ». S'en suivra un procès, à l'initiative des "ligues de vertu" telle la LICRA, dans lequel Garaudy sera défendu par le fameux avocat Jacques Vergès.

Cet ouvrage, "le procès de la liberté", est le compte-rendu de ce procès.

Table des matières :

- Première séance. - 2ème séance.

- Les témoins.

- La plaidoierie de maître Vergès.

- Note sur les plaidoieries dont nous n'avons pas les textes.

- Déclaration finale de Roger Garaudy.

Dans l'introduction : « Me faire comparaître, comme "accusé", au procès d'un livre que je n'ai jamais écrit, dans lequel on contesterait ou minimiserait la barbarie hitlérienne et où l'on professerait l'antisémitisme et la discrimination raciale, fut le tour de prestidigitation politique de la LICRA et de ses comparses.

Le présent compte rendu de ce procès contient ma démonstration sur le mécanisme du mensonge et la puissance des délateurs ne groupant qu'un dixième de la communauté juive de France, mais disposant de l'appui des puissances étrangères israélo-américaines leur permettant de s'infiltrer dans tous les rouages de l'Etat français et de l'information, plus encore qu'au temps où l'on dénonçait le Général de Gaulle.[...] »