Les Médias et la Propagande - Joachim Neander & Randal Marlin

8,00

Référence ak

Le groupe de presse Northcliffe et l'histoire de l'usine à cadavres de la Première Guerre mondiale

2017 - 40pp.

La diabolisation des Allemands est une caractéristique marquante du début de la propagande britannique pendant la Première Guerre mondiale, avec les nombreuses atrocités rapportées par le rapport Bryce de 1915. Cependant, en avril 1917, des récits particulièrement odieux, révoltants et incitant à la haine paraissent dans la presse de Lord Northcliffe, notamment dans The Times et The Daily Mail. Ces journaux semblaient offrir des preuves convaincantes que les Allemands avaient fait bouillir les cadavres de leurs propres soldats afin de fabriquer des produits utiles tels que des graisses, de la farine d’os, des aliments pour cochons, et ainsi de suite. L’histoire est bien connue, mais des détails importants ont été obscurcis ou déformés en ce qui concerne la façon dont autant de gens en sont venus à la tenir pour vraie. L’objectif de cette brochure est d’éclairer certains éléments clés du dossier en s’appuyant sur des données d’archives, et de mettre l’accent sur les techniques qui furent utilisées pour répandre cette histoire mensongère. Ces techniques et les principes sous-jacents ont des équivalents contemporains et récents dont certains sont évoqués dans cette brochure. L’histoire de l’usine à cadavres a atteint son objectif, mais elle aurait pu nuire à l’instauration d’une paix durable. De même, son désaveu officiel, en 1925, favorisa ultérieurement une certaine incrédulité lorsque commencèrent à circuler les premiers rapports relatifs à l’Holocauste sous Hitler, contribuant ainsi au manque de réactivité des pays auxquels il était demandé d’accueillir des réfugiés juifs.